Conseil stratégique
Recherche
Business development

Notre client :
La communauté d'agglomération de Rambouillet. 


Sa problématique :
Développer une offre de transports électriques en zone rurale et apporter de nouvelles réponses aux besoins de mobilité du territoire. 

La communauté de communes Rambouillet Territoires ( 25 communes, 58000 habitants) est confrontée, comme beaucoup de collectivités, à la problématique du « dernier kilomètre » ( ces zones non desservies par les transports traditionnels mais impossibles à parcourir à pied rapidement). Les transports en commun ne permettent pas, en secteur rural, d'aller d'un point à un autre en dehors des horaires de pointes. Pour pallier ce problème Rambouillet Territoires a commencé à développer de nouveaux services de covoiturage, d'autopartage, et à équiper la collectivité territoriale en automobiles semblables à celles proposées en location à Paris avec Autolib : des Bluecar.
Le but : offrir une alternative à la solution de la voiture individuelle, et permettre à des personnes connaissant des problèmes de mobilités (personnes âgées, chômeurs, jeunes…), aux agents territoriaux, aux associations ou aux familles de se déplacer simplement.
 

Aujourd’hui Rambouillet veut mettre en place une solution de transport en commun pour les usagers qui doivent se rendre dans la zone d’activité de Bel Air la Forêt (ZA BALF).  

Pour l'instant, l’usager emprunte une ligne de bus depuis la gare de Rambouillet et le trajet en bus est long. Il s'agit donc de proposer une solution alternative et de relier la ZA BALF avec une navette autonome.  

 

Notre mission :
Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de mener des expérimentations pour acquérir le savoir-faire de l’exploitation d’un véhicule autonome.  

Après avoir accompagné Rambouillet Territoires dans le cadrage du projet, la recherche de partenaires, la recherche de financement et la soumission du projet aux autorités compétentes qui délivreront les autorisations à l'expérimentation, Vipair-e est chargée de mener à bien 3 phases d'expérimentation. 

  • Phase 1 : test sur voirie privatisée avec la transformation d’une portion d’environ 1.5km sur la D936 qui est une route communautaire. L’expérimentation aurait lieu sur une route fermée ce qui, du point de vue de la réglementation correspondrait à un site privé et à une zone contrôlée.  
  • Phase 2 : Expérimentation sur la route du Bray, voirie classée zone de rencontre et sites privés (zone d’activité du Bel Air et centre commercial Carrefour).  
  • Phase 3 : Expérimentation sur route ouverte  

 

Les enjeux :
Démontrer les bénéfices socio-économiques, sécuritaires et l’acceptabilité du véhicule autonome.

Démontrer la pertinence des scénarios d’usage dans un contexte territorial de milieu péri-urbain, tester l’acceptabilité voyageurs et disposer de premiers retours d’expériences sur l’exploitation d’un service de navette autonome.  

Au niveau national, ce projet fera partie des expérimentations du plan NFI ( Nouvelle France Industrielle)